fbpx

Changement climatique « ENJEUX GÉOPOLITIQUES ET GÉOSTRATÉGIQUES MAJEURS », Dakar Science Po, la Grande Ecole Panafricaine de Science Politique innove et pose le débat sur le réchauffement climatique

Dakar Science Po

« Nous avons jugé important de sensibiliser les étudiants de Dakar Science Po… », selon Dr. Mariam Aidara (DG)

Après la structure internationale à vocation environnement et agricole notamment l’International Food Policy Research Institute (IFPRI : www.ifpri.org), c’est autour de la grande école panafricaine de science politique en l’occurrence Dakar Science Po (www.dakarsciencepo.com) de s’illustrer comme pionnière dans les débats axés sur l’environnement en termes d’écoles ou d’instituts au Sénégal (Dakar), a appris, le desk environnement du 1er journal en ligne agricole du Sénégal le www.rondelleplus.org, lundi soir à Dakar, qui est aussi un constat réel. Ainsi, selon le document parvenu à la rédaction du 1er journal en ligne environnement et agricole du Sénégal (www.rondelleplus.org) et émanant des services de Mme Mariam Aidara, Directrice Générale, de Dakar Science Po, il est souligné que ce qui justifie le thème du jour axé sur : « Le Réchauffement Climatique : Enjeux Géopolitiques et Géostratégiques majeurs », est qu’en effet, le réchauffement climatique est un problème majeur posé à l’humanité toute entière. Dans la foulée, il est mentionné au texte que : « Les émissions mondiales de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter. La Terre se réchauffe. Les calottes glaciaires fondent modifiant sensiblement la biosphère de l’Arctique et provoquant la montée des eaux des Océans, à l’échelle planétaire ». Par ailleurs, les catastrophes climatiques se font plus fréquentes, plus intenses.

 

Les écosystèmes sont menacés et les réfugiés climatiques sont déjà devenus une réalité. Les migrations en chaîne vont s’accélérer. La concurrence internationale pour le contrôle des ressources notamment de l’eau, des pâturages et des terres arables va entraîner une multiplication des conflits ainsi que la montée des extrémismes, la dislocation des nations, des États et de sociétés entières : les enjeux géopolitiques et géostratégiques de ce phénomène en deviennent donc, de plus en plus apparents. « Le Réchauffement Climatique : Enjeux Géopolitiques et Géostratégiques majeurs est une actualité brûlante et pertinente, c’est un thème qui nous touche tous, qui touche l’humanité toute entière, il s’agit de notre avenir. Alors, nous avons jugé important de sensibiliser les étudiants de Dakar Science Po, mais aussi toute la grande famille de Dakar Science Po, sur les enjeux majeurs du réchauffement climatique. Il s’agissait de discuter de notre avenir, il s’agissait de discuter des actions qu’il faut prendre dès maintenant pour être proactif et ne pas attendre la dernière minute pour pouvoir trouver des solutions réactives à des problèmes que nous pouvons anticiper », a argumenté, à cœur ouvert, Dr. Mariam Aidara, Directrice Générale de Dakar Science Po, face au reporter du 1er journal en ligne sur les questions environnementales au Sénégal le www.rondelleplus.org .

 

A en croire, Dr. Mariam Aidara, en ces termes : « L’Afrique ne produit pas plus de 4% de pollution au niveau mondial, mais elle (l’Afrique) en subit les conséquences directes, donc il était important pour nous de voir avec des experts, qui étaient ici présents, quels sont les aspects que nous pouvons, que l’on doit mieux cerner par rapport à l’Afrique, par rapport aussi à notre pays (le Sénégal). Nous avons décortiqué le sujet grâce à nos experts, grâce à l’audience, qui était constituée de beaucoup de personnes spécialistes du domaine, pour repenser ensemble la stratégie africaine par rapport au réchauffement climatique ». D’après elle : « Pour l’instant, Dakar Science Po est dans une logique de sensibilisation, d’abord de notre entourage et d’éducation, voilà les étapes que nous sommes en train de prendre ».

 

« Le Forum Mondial de l’Eau à Dakar, en 2021, est un rendez-vous incontournable. D’ailleurs, Dakar Science Po a déjà participé au Kick off meeting forum de l’eau qui a eu lieu récemment à Diamniadio, tout cela pour apporter notre contribution à la problématique de l’eau, qui est un autre enjeu géopolitique et géostratégique et nous espérons beaucoup de ce forum de l’eau. C’est dans ce sens, d’ailleurs, que Dakar Science Po à demander au Secrétaire Exécutif du Forum, Monsieur Abdoulaye Séne, d’être partenaire au Sénégal dans ce forum », a soutenu, Dr. Mariam Aidara, face à la presse sénégalaise spécialisée sur l’eau (www.rondelleplus.org). Selon elle, tous les experts sont unanimement d’accord sur le fait que c’est l’action humaine, qui est en train de dégrader notre environnement, donc nous devons apprendre à mieux respecter la nature et à réfléchir ensemble sur un moyen de pouvoir continuer à montrer l’économie tout en respectant l’avenir et la nature. Pour rappel, Dr. Mariam Aidara, Directrice Générale de Dakar Science Po, cette Grande École Panafricaine de Science Politique, est aussi Docteur en Relation Internationale et Science Politique, elle est diplômée de la plus prestigieuse école du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) de Paris, à l’Antenne Régionale de Dakar. Bref, Dakar Science Po est une école, qui forme les jeunes en Licence et en Master sur la Science Politique.

 

Dakar Science Po

 

Dakar Science Po

 

Par Amadou Tidiane Sow

Journaliste/Communicant/Consultant

Sur les Questions agricoles, Environnementales, Foncières…

Leave a Reply