COVID 19 dans le contexte de l’enseignement supérieur public/privé